5-2-10. Henri Poincaré to Eugénie Launois

[Décembre 1873 ?] Lundi

Ma bonne maman,

Nous aurons le jour de Mac-Mahon au nouvel an, ce qui fera trois jours. Pour Noël on ne sait rien : De plus on parle de la visite de Mac-Mahon. Ce qui le fait supposer c’est qu’on nous fait apprendre le défilé qui est dans l’école du bataillon avant l’école du peloton. On le fait faire aussi aux anciens. On fait même commander les gradés. Nous y attraperons peut-être encore quelque-chose. Cournaire m’a invité à dîner chez Cranson mercredi prochain. Mais comme nous devions faire notre dîner de salle, je n’ai pu accepter. J’ai été lui faire une visite hier et j’ai trouvé toute la famille toujours très aimable. Hier j’ai été avec Élie toute la matinée pendant qu’il allait faire des visites pour le bureau de bienfaisance. Puis j’ai été à la messe, puis chez Cranson ; puis au café hollandais avec Élie puis j’ai  été dîner chez Mme Olleris, où il y avait Baillot, Mlle de Visien, Mme Thomas et un jeune officier avec sa femme. Le jeune officier s’est disputé sur la politique pendant tout le dîner avec sa femme et Mlle de Visien ; il était soutenu dans ses opinions essentiellement et résolument conservatrices par Mme Thomas ; tout le reste de la société était autour à se tordre de rire, principalement Gonzalve. C’était très drôle.

Belleville a piqué 13 l’autre jour ; Jodot a dit à Badoureau que j’avais fait d’énormes progrès en jodot depuis mon jodot d’entrée et a l’air de lui insinuer que c’était à lui que je les devais.

Il a fait passer un topo l’autre jour pour demander des cartes d’état-major. Je me suis inscrit pour Paris et pour toute l’Alsace et la Lorraine. J’en aurai pour 10 frs environ.

Raconte-moi les catastrophes financières de Nancy. Ça doit faire une rude révolution.

Pourquoi ne m’as-tu pas dit que M. Gentil père était mort.

Je n’ai plus entendu parler de l’affaire de Maniguet et je n’en entendrai probablement plus parler. J’ai reçu mon caleçon et mon rhume est passé au musée des antiques.

J’embrasse tout le monde.

Henri

ALS 2p. En-tête de l’École Polytechnique. Collection particulière, 75017 Paris.

Last edit: 8.05.2016