H. Poincaré to Raoul de Saint-Arroman

[novembre 1901 ?]

Cher Monsieur,

Obligé d’aller à Londres, je ne pourrai assister demain à la séance de la commission. Je vous envoie donc la lettre de M. Gauthier-Villars. J’ai reçu également des nouvelles de Londres. Chaque corps constituant sera autorisé, s’il le juge convenable, à désigner une maison unique pour  la vente ; dans ce cas Harrisson and Sons recevrait des instructions pour ne pas vendre directement dans le pays en question.

Les exemplaires imprimés d’un seul côté seront surtaxés de 1/17° environ. Maintenant ce qui est fâcheux c’est que M. Rücker se retire et que la R. S. aura à désigner un nouveau représentant.

Tout à vous.

Poincaré

ALS 2p. F17 17161, Archives nationales.

Time-stamp: " 4.05.2019 02:03"