Henri Poincaré: Rapport au Bureau des longitudes

[Entre le 11.02 et le 24.02.1909]11Note lue à la séance du 24.02.1909 du Conseil du Bureau des longitudes.

Le Bureau des Longitudes,

Considérant qu’un projet des carte au 50000e avait déjà été approuvé en 1817 par une commission présidée par Laplace.

Que si ce projet avait été exécuté avant la création de notre réseau de chemins de fer, il aurait permis de réaliser sur les études de ce réseau des économies bien supérieures aux dépenses qu’il aurait entraînées, que ces économies peuvent être évaluées au moins à 5000 fr par kilomètre, soit à 200 millions pour l’ensemble du réseau.

Qu’un projet analogue a été repris en 1890 et doit coûter en tout environ 25 millions.

Qu’il assurera aux différents services publics des économies beaucoup plus importantes.

Que d’ailleurs son intérêt scientifique serait très considérable.

Que les avantages que l’on doit attendre d’une semblable carte deviendraient illusoires si l’exécution devait durer un trop grand nombre d’années.

Que les crédits actuellement affectés à ce travail étant inférieurs à 24000 francs, n’en permettraient pas l’achèvement avant un millier d’années.

Qu’il est urgent de remédier à un pareil état de choses, par une augmentation notable des crédits.22Variante : les quatre paragraphes suivants ont été rayés : Que cette augmentation ne peut être que progressive.
Que l’état actuel du personnel ne permettrait pas d’utiliser un crédit de plus de 50000 francs et qu’il faut attendre pour monter au dessus de ce chiffre qu’on ait pu former et exercer des auxiliaires plus nombreux.
Que d’ailleurs, en utilisant des plans directeurs des places fortes, on pourrait, avec ce crédit de 50000 francs, marcher pendant quelques années à raison de 8 feuilles par an, ce qui correspondrait à l’achèvement de la carte en 125 ans.
Qu’un crédit plus élevé ne deviendrait nécessaire pour conserver la même vitesse d’avancement que quand on aura épuisé le stock de documents amassés pour le lever de ces plans directeurs.

Émet le vœu que le crédit annuel actuellement affecté à la carte au 50000e soit augmenté progressivement et dans une large mesure, de manière à assurer l’achèvement dans un délai raisonnable.

AD 3p. Registre des séances 1909, Bureau des longitudes.

Time-stamp: "22.01.2016 19:20"