2-10-4. H. Poincaré to Joseph Boussinesq

[Ca. 1894–1900]

Mon cher Collègue,

Permettez-moi de vous faire remettre une thèse.

L’auteur, M. Willotte Ing. des Ponts-et-Chaussées, prétend démontrer que les vibrations de l’éther doivent être transversales quand même on n’aurait pas λ+2μ=0.11Henri Willotte (1854–1938), ancien élève de l’École polytechnique (1872), est ingénieur des ponts et chaussées. Il ne soutient pas de thèse dans le système universitaire français. En revanche, il publie un article sur le mouvement d’un solide plongé dans un fluide (Willotte 1891, 1893, 1894), dont la thèse en question pourrait être une suite. Pour cela il se livre à des considérations infinitésimales, en regardant d’abord la longueur d’onde comme infiniment petite, cela dans le texte même de la thèse puis à un point de vue tout différent, en regardant la distance à la source comme très grande, cela dans une feuille volante annexée à la thèse. Ses raisonnements ne me semblent pas corrects; si vous en jugez comme moi, je la ferai reprendre chez vous et reporter au Secrétariat.

Veuillez agréer l’assurance de mes sentiments les plus dévoués,

Poincaré

ALS 2p. MS 4229, 257, Bibliothèque de l’Institut de France.

Time-stamp: "27.03.2014 00:29"

Références

  • H. Willotte (1891) Études sur l’emploi des percussions dans la théorie du mouvement d’un solide plongé dans un fluide. Journal de mathématiques pures et appliquées 7, pp. 399–431. External Links: Link Cited by: 2-10-4. H. Poincaré to Joseph Boussinesq.
  • H. Willotte (1893) Études sur l’emploi des percussions dans la théorie du mouvement d’un solide plongé dans un fluide (II). Journal de mathématiques pures et appliquées 9, pp. 5–28. External Links: Link Cited by: 2-10-4. H. Poincaré to Joseph Boussinesq.
  • H. Willotte (1894) Études sur l’emploi des percussions dans la théorie du mouvement d’un solide plongé dans un fluide (III). Journal de mathématiques pures et appliquées 10, pp. 93–116. External Links: Link Cited by: 2-10-4. H. Poincaré to Joseph Boussinesq.