Charles Corps to H. Poincaré

Versailles, 25 décembre [1903]

Mon cher camarade,

J’apprends de très bonne source que Dreyfus et ses conseillers se préoccupent énormément de mes recherches sur le bordereau et des moyens de les combattre ; et j’ai lieu de croire qu’on cherchera à obtenir ton concours à cet effet.

Je te demande instamment de ne pas te prononcer avant de m’avoir permis de t’exposer mes dernières études, beaucoup plus complètes, et des documents beaucoup plus exacts que ceux que tu as vus, et que j’avais établis précédemment pour le procès de 1899.

Je me tiendrai à ta disposition, et me rendrai près de toi au jour et à l’heure que tu m’indiqueras.

Bien cordialement à toi.

C. Corps

Chef du Génie à Versailles.

ALS 2p. Collection particulière, 75017 Paris.

Time-stamp: " 4.05.2019 01:47"