3-14-3. Eugène Cosserat to H. Poincaré

Toulouse le 11 juillet 191211Le manuscrit porte deux inscriptions de main inconnue : (1) ‘‘écrit le 14 février 1913 pour demander titre et ce que ce mémoire est devenu’’; (2) ‘‘Mémoire sur les Fonctions modulaires et les fonctions fuchsiennes — reçu 100 tirages à part à la suite de ma lettre du 14 février 1913’’. Le 19.02.1913, Eugène Cosserat a expliqué à la veuve de Poincaré le retard dans la livraison des tirages (Musée des lettres et manuscrits, Paris): Madame,
L’éditeur des Annales de la Faculté des sciences de Toulouse m’avait dit qu’il vous avait adressé les cent tirages à par qui vous étaient destinés; mais il a dû constater que ses indications avaient été mal exécutées; j’espère que son envoi vous est actuellement parvenu.
Mr Henri Poincaré, que j’avais vu le samedi 6 Juillet 1912, m’avait, par la lettre ci-jointe, annoncé l’envoi d’un manuscrit pour les Annales de Toulouse. Ainsi que j’en avais prévenu Mr Lucien Poincaré, j’ai corrigé les épreuves correspondantes avec tout le soin possible; je joins à cette lettre le manuscrit que vous désirez peut-être conserver.
Veuillez agréer, Madame, avec l’expression renouvelée de mes sincères condoléances, l’hommage de mon profond respect.
E. Cosserat

Université de Toulouse – Observatoire

Monsieur et illustre Maître,

J’ai l’honneur de vous accuser réception du Mémoire que vous avez eu la bienveillance de m’adresser pour les Annales de la Faculté des Sciences de Toulouse ; je l’ai remis à l’imprimeur qui vous adressera prochainement des épreuves déjà revues d’après votre manuscrit, afin de simplifier votre travail de correction.22Poincaré 1912.

J’ai oublié de vous dire que l’éditeur aura à vous adresser cent tirages à part.

Veuillez agréer, Monsieur, l’hommage de mon profond respect.

E. Cosserat

ALS 1p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: "23.01.2016 03:30"

Références