4-22-23. H. Poincaré to Thomas Craig

Nancy, le 21 Septembre 1887

Mon cher ami,

Je trouve votre lettre à mon retour des manoeuvres de forteresse d’Epinal auxquelles je viens de prendre part. Nous sommes désolés, ma femme et moi que la lettre et le present d’Ailsa à Jeanne se soient égarés en mer; mais nous n’en sommes pas moins touchés de l’aimable pensée que vous avez eue et nous prions Ailsa, au nom de Jeanne et au nôtre de vouloir bien accepter nos remerciements.11endnote: 1 Craig sent a gift for Poincaré’s daughter Jeanne in late June or early July, and wondered if it had arrived (§ 4-22-22).

Vous me demandez un mémoire; je m’en occuperai dès mon retour à Paris qui aura lieu dans un mois, mais peut-être ne pourrais-je vous l’envoyer qu’au mois de juin; car j’ai un nouveau cours à preparer et divers travaux en train.22endnote: 2 During the academic year 1886–1887, Poincaré lectured on potential theory and heat propagation at the Paris Faculty of Science (Atten, 1992, 234).

Veuillez agréer l’assurance de ma sincère amitié,

Poincaré

ALS 2p. Milton S. Eisenhower Library, Baltimore.

Time-stamp: “ 4.05.2019 00:49”

Notes

  • 1 Craig sent a gift for Poincaré’s daughter Jeanne in late June or early July, and wondered if it had arrived (§ 4-22-22).
  • 2 During the academic year 1886–1887, Poincaré lectured on potential theory and heat propagation at the Paris Faculty of Science (Atten, 1992, 234).

Références

  • M. Atten (1992) Les théories électriques en France (1870–1900) : la contribution des mathématiciens, des physiciens et des ingénieurs à la construction de la théorie de Maxwell. Ph.D. Thesis, École des hautes études en sciences sociales, Paris. Cited by: endnote 2.