3-15-36. H. Poincaré to George Howard Darwin

[Après le 12.10.1901]

Mon cher Collègue,

Comme votre lettre m’a montré que vous aviez trouvé la cause de l’erreur commise dans votre calcul et que cette cause n’entache pas la détermination des axes du Jacobien critique, j’ai jugé inutile de poursuivre la vérification que j’avais commencée.11Voir Darwin à Poincaré, 12.10.1901 (§ 3-15-35).

Quant à vos raisonnements, j’espère que ma dernière lettre vous a fait comprendre quel en était le point faible.22Voir Poincaré à Darwin (§ 3-15-34).

Dans le cas où ce que je vous ai dit à ce sujet ne vous satisferait pas complètement, je reste à votre disposition.

Dans le cas au contraire où vous seriez tout à fait satisfait, je vous renverrais immédiatement votre manuscrit. Autrement je le garderais encore quelques jours afin de pouvoir répondre aux demandes d’explications que vous pourriez m’adresser.

Votre bien dévoué,

Poincaré

ALS 2p. CUL-DAR251.4963, Cambridge University Library.

Time-stamp: "18.09.2016 01:37"