H. Poincaré to Hugo Dingler

[Après le 17 mars 1911]11endnote: 1 Poincaré répond vraisemblablement à la lettre envoyée par Dingler le 17 mars 1911; voir Dingler à Poincaré (§ 1911-03-17).

Monsieur,

Je vous remercie beaucoup de l’envoi de votre volume; j’ai été heureux de voir que nous sommes d’accord sur tous les points.22endnote: 2 Dingler, dans son livre Die Grundlagen der angewandte Geometrie (1911), adopte la doctrine de Poincaré, selon laquelle la géométrie de l’espace physique n’est pas décidable par l’expérience. La plupart des physiciens et mathématiciens n’étaient pas d’accord avec cette doctrine; voir Walter (1997).

Votre bien dévoué,

Poincaré

ALS 1p. Hugo-Dingler Archiv, Hofbibliothek Aschaffenburg. Transcription et facsimilé par O. Schlaudt (2014).

Time-stamp: "28.05.2020 17:09"

Notes

  • 1 Poincaré répond vraisemblablement à la lettre envoyée par Dingler le 17 mars 1911; voir Dingler à Poincaré (§ 1911-03-17).
  • 2 Dingler, dans son livre Die Grundlagen der angewandte Geometrie (1911), adopte la doctrine de Poincaré, selon laquelle la géométrie de l’espace physique n’est pas décidable par l’expérience. La plupart des physiciens et mathématiciens n’étaient pas d’accord avec cette doctrine; voir Walter (1997).

Literatur

  • H. Dingler (1911) Die Grundlagen der angewandten Geometrie: Eine Untersuchung über den Zusammenhang zwischen Theorie und Erfahrung in den exakten Wissenschaften. Akademische Verlagsgesellschaft, Leipzig. Link Cited by: endnote 2.
  • O. Schlaudt (2014) Correspondance Dingler-Poincaré. Philosophia Scientiæ 18 (2), pp. 63–66. Link Cited by: H. Poincaré to Hugo Dingler.
  • S. A. Walter (1997) La vérité en géométrie : sur le rejet mathématique de la doctrine conventionnaliste. Philosophia Scientiæ 2 (3), pp. 103–135. Link Cited by: endnote 2.