7-1-14. Notes pour une bibliographie

[Ca. septembre 1908]11endnote: 1 Gaston Darboux fut sollicité par le Comité Nobel de physique en septembre 1908 afin de proposer des noms pour le prix Nobel de physique; voir Darboux au Comité Nobel, 19.01.1909 (§ 2-62-20). Ces notes bibliographiques correspondent aux titres communiqués par Poincaré à Darboux; voir Poincaré à Darboux, ca. septembre 1909 (§ 2-62-19). Elles sont insérées à la première page d’un manuscrit intitulé “Sur un point de la théorie de la commutation”, qui correspond vraisemblablement à un cours enseigné par Poincaré lors du premier semestre de l’année 1908–1909.

Éq. de la Φ\Phi Math; Hopkins et Palerme
22endnote: 2 Poincaré 1890c, 1894. À ce propos voir l’analyse des travaux de Poincaré (Petiau 1954, 1–6), ainsi que E. Cosserat et F. Cosserat (1915), V. Volterra (1915), J. Gray (1996), et J. Mawhin (2006).
Problème de Neumann; Acta
33endnote: 3 Poincaré 1895b, 1896a.
Équation des Télégraphistes; Note.
44endnote: 4 Poincaré 1893a.

Théorie de la Lumière 2 vol.55endnote: 5 Poincaré 1892b. Potentiel newtonien;66endnote: 6 Poincaré 1899b. Électricité et Optique;77endnote: 7 Poincaré 1890b, 1891a, 1901. Thermodynamique;88endnote: 8 Poincaré 1892c. Capillarité;99endnote: 9 Poincaré 1895a. Théorie des Tourbillons;1010endnote: 10 Poincaré 1893b. Élasticité;1111endnote: 11 Poincaré 1892a. (note1212endnote: 12 Poincaré 1896b.); propagation de la Chaleur;1313endnote: 13 Poincaré 1895c.

Ondes hertziennes; Genève; T1414endnote: 14 La référence à “Genève” correspond sans doute aux Archives de Genève, où Poincaré a publié plusieurs articles sur les ondes hertziennes; voir Poincaré (1890a, 1891c, 1891b). La lettre majuscule “T” signifie peut-être les conférences faites à l’École supérieure des postes et télégraphes, ou, comme Poincaré l’appellait, “l’École de Télégraphie.”

Conférences sur la télégraphie;1515endnote: 15 Poincaré 1904, 1907, 1908b, 1908a.

Lorentz et le principe de réaction; la Dynamique de l’Électron.1616endnote: 16 Poincaré 1900a, 1906.

Articles Eclairage.1717endnote: 17 Poincaré pensait sans doute aux articles sur le phénomène de Zeeman et sur des questions d’électrotechnique paru dans l’Éclairage électrique; voir Poincaré 1899a, 1900b, 1902, 1904, 1907.

AD 1p. Collection particulière, 75017 Paris.

Time-stamp: " 8.06.2020 20:42"

Notes

  • 1 Gaston Darboux fut sollicité par le Comité Nobel de physique en septembre 1908 afin de proposer des noms pour le prix Nobel de physique; voir Darboux au Comité Nobel, 19.01.1909 (§ 2-62-20). Ces notes bibliographiques correspondent aux titres communiqués par Poincaré à Darboux; voir Poincaré à Darboux, ca. septembre 1909 (§ 2-62-19). Elles sont insérées à la première page d’un manuscrit intitulé “Sur un point de la théorie de la commutation”, qui correspond vraisemblablement à un cours enseigné par Poincaré lors du premier semestre de l’année 1908–1909.
  • 2 Poincaré 1890c, 1894. À ce propos voir l’analyse des travaux de Poincaré (Petiau 1954, 1–6), ainsi que E. Cosserat et F. Cosserat (1915), V. Volterra (1915), J. Gray (1996), et J. Mawhin (2006).
  • 3 Poincaré 1895b, 1896a.
  • 4 Poincaré 1893a.
  • 5 Poincaré 1892b.
  • 6 Poincaré 1899b.
  • 7 Poincaré 1890b, 1891a, 1901.
  • 8 Poincaré 1892c.
  • 9 Poincaré 1895a.
  • 10 Poincaré 1893b.
  • 11 Poincaré 1892a.
  • 12 Poincaré 1896b.
  • 13 Poincaré 1895c.
  • 14 La référence à “Genève” correspond sans doute aux Archives de Genève, où Poincaré a publié plusieurs articles sur les ondes hertziennes; voir Poincaré (1890a, 1891c, 1891b). La lettre majuscule “T” signifie peut-être les conférences faites à l’École supérieure des postes et télégraphes, ou, comme Poincaré l’appellait, “l’École de Télégraphie.”
  • 15 Poincaré 1904, 1907, 1908b, 1908a.
  • 16 Poincaré 1900a, 1906.
  • 17 Poincaré pensait sans doute aux articles sur le phénomène de Zeeman et sur des questions d’électrotechnique paru dans l’Éclairage électrique; voir Poincaré 1899a, 1900b, 1902, 1904, 1907.

Références

  • P. Appell and J. Molk (Eds.) (1915) Encyclopédie des sciences mathématiques pures et appliquées, Tome IV, Mécanique générale, Volume 1: Généralités, historique. Gauthier-Villars, Paris/Leipzig. Cited by: E. Cosserat and F. Cosserat (1915).
  • É. Charpentier, É. Ghys, and A. Lesne (Eds.) (2006) L’héritage scientifique de Poincaré. Belin, Paris. Cited by: J. Mawhin (2006).
  • E. Cosserat and F. Cosserat (1915) Principes de la mécanique rationelle, exposé d’après l’article allemand d’A. Voss. See Encyclopédie des sciences mathématiques pures et appliquées, Tome IV, Mécanique générale, Volume 1: Généralités, historique, Appell and Molk, pp. 1–187. Cited by: endnote 2.
  • J. Gray (1996) Poincaré and electromagnetic theory. See Henri Poincaré : Science et philosophie, Greffe et al., pp. 193–208. Cited by: endnote 2.
  • J. Greffe, G. Heinzmann, and K. Lorenz (Eds.) (1996) Henri Poincaré : Science et philosophie. Akademie Verlag, Berlin. Cited by: J. Gray (1996).
  • J. Mawhin (2006) Poincaré et les équations aux dérivées partielles. See L’héritage scientifique de Poincaré, Charpentier et al., pp. 278–301. Cited by: endnote 2.
  • G. Petiau (Ed.) (1954) Œuvres d’Henri Poincaré, Volume 9. Gauthier-Villars, Paris. Link Cited by: endnote 2.
  • H. Poincaré (1890a) Contribution à la théorie des expériences de M. Hertz. Archives des sciences physiques et naturelles 24, pp. 285–288. Link Cited by: endnote 14.
  • H. Poincaré (1890b) Électricité et optique, Volume 1. Georges Carré, Paris. Link Cited by: endnote 7.
  • H. Poincaré (1890c) Sur les équations aux dérivées partielles de la physique mathématique. American Journal of Mathematics 12, pp. 211–294. Link Cited by: endnote 2.
  • H. Poincaré (1891a) Électricité et optique II: les théories de Helmholtz et les expériences de Hertz. Georges Carré, Paris. Link Cited by: endnote 7.
  • H. Poincaré (1891b) Sur la résonance multiple des oscillations hertziennes. Archives des sciences physiques et naturelles 25, pp. 609–627. Link Cited by: endnote 14.
  • H. Poincaré (1891c) Sur le calcul de la période des excitateurs hertziens. Archives des sciences physiques et naturelles 25, pp. 5–25. Link Cited by: endnote 14.
  • H. Poincaré (1892a) Leçons sur la théorie de l’élasticité. Georges Carré, Paris. Link Cited by: endnote 11.
  • H. Poincaré (1892b) Théorie mathématique de la lumière II. Georges Carré, Paris. Link Cited by: endnote 5.
  • H. Poincaré (1892c) Thermodynamique. Georges Carré, Paris. Link Cited by: endnote 8.
  • H. Poincaré (1893a) Sur la propagation de l’électricité. Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences de Paris 117, pp. 1027–1032. Link Cited by: endnote 4.
  • H. Poincaré (1893b) Théorie des tourbillons. Georges Carré, Paris. Link Cited by: endnote 10.
  • H. Poincaré (1894) Sur les équations de la physique mathématique. Rendiconti del Circolo matematico di Palermo 8, pp. 57–156. Link Cited by: endnote 2.
  • H. Poincaré (1895a) Capillarité. Georges Carré, Paris. Link Cited by: endnote 9.
  • H. Poincaré (1895b) Sur la méthode de Neumann et le problème de Dirichlet. Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences de Paris 120, pp. 347–352. Link Cited by: endnote 3.
  • H. Poincaré (1895c) Théorie analytique de la propagation de la chaleur. Carré et Naud, Paris. Link Cited by: endnote 13.
  • H. Poincaré (1896a) La méthode de Neumann et le problème de Dirichlet. Acta mathematica 20, pp. 59–142. Link Cited by: endnote 3.
  • H. Poincaré (1896b) Sur l’équilibre d’un corps élastique. Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences de Paris 122, pp. 154–159. Link Cited by: endnote 12.
  • H. Poincaré (1899a) La théorie de Lorentz et le phénomène de Zeeman. Éclairage électrique 19 (14), pp. 5–15. Link Cited by: endnote 17.
  • H. Poincaré (1899b) Théorie du potentiel newtonien. Carré et Naud, Paris. Link Cited by: endnote 6.
  • H. Poincaré (1900a) La théorie de Lorentz et le principe de réaction. Archives néerlandaises des sciences exactes et naturelles 5, pp. 252–278. Cited by: endnote 16.
  • H. Poincaré (1900b) Sur l’induction unipolaire. Éclairage électrique 23 (15), pp. 41–53. Link Cited by: endnote 17.
  • H. Poincaré (1901) Électricité et optique: la lumière et les théories électrodynamiques. Carré et Naud, Paris. Link Cited by: endnote 7.
  • H. Poincaré (1902) Sur les propriétés des anneaux à collecteurs. Éclairage électrique 30, pp. 77–81, 301–310. Link Cited by: endnote 17.
  • H. Poincaré (1904) Étude de la propagation du courant en période variable sur une ligne munie de récepteur. Éclairage électrique 40, pp. 121–128, 161–167, 201–212, 241–250. Link Cited by: endnote 15, endnote 17.
  • H. Poincaré (1906) Sur la dynamique de l’électron. Rendiconti del Circolo matematico di Palermo 21, pp. 129–176. Link Cited by: endnote 16.
  • H. Poincaré (1907) Étude du récepteur téléphonique. Éclairage électrique 50, pp. 221–234, 257–262, 329–338, 365–372, 401–404. Link Cited by: endnote 15, endnote 17.
  • H. Poincaré (1908a) Sur la télégraphie sans fil. Lumière électrique 4 (48), pp. 259–266, 291–297, 323–327, 355–359, 387–393. Link Cited by: endnote 15.
  • H. Poincaré (1908b) Sur la théorie de la commutation. Lumière électrique 2 (23), pp. 295–297. Link Cited by: endnote 15.
  • V. Volterra (1915) Henri Poincaré. Rice Institute Pamphlet 1 (2), pp. 133–162. Link Cited by: endnote 2.