H. Poincaré: Rapport sur la thèse de Dimitrie Pompeiu

Paris, le 31 Mars 190511endnote: 1 Dimitrie Pompieu a soutenu sa thèse à la Faculté des sciences de Paris le 31 mars 1905 (Pompeiu, 1905). Le rapport de Poincaré, 1p, fait suite au rapport du 22.01.1905 de Goursat, 4p.

M. Pompeiu a soutenu sa thèse d’une façon très satisfaisante; il a fait preuve d’un assez grand talent d’exposition; il a montré également qu’il avait acquis une connaissance approfondie de la théorie des mécanismes. Nous devons insister sur ce point que M. Pompeiu a travaillé en dehors de tout secours et de tout conseil de telle sorte que sa thèse est une œuvre absolument personnelle.

Poincaré

ADS 1p. AJ16 5539, Archives nationales françaises.

Time-stamp: " 1.07.2019 21:03"

Notes

  • 1 Dimitrie Pompieu a soutenu sa thèse à la Faculté des sciences de Paris le 31 mars 1905 (Pompeiu, 1905). Le rapport de Poincaré, 1p, fait suite au rapport du 22.01.1905 de Goursat, 4p.

Références

  • D. Pompeiu (1905) Sur la continuité des fonctions de variables complexes. Ph.D. Thesis, Faculté des sciences de Paris, Paris. Cited by: endnote 1.