H. Poincaré to René Elias Kahn

[novembre 1891]

Mon cher ami,

Pardon d’avoir tant tardé à te répondre. D’abord M. Lannelongue ne m’a pas répondu tout de suite parce qu’il comptait venir me voir, puis j’ai égaré la lettre et je l’ai cherchée pour te l’envoyer.

Il est très bien disposé pour ton candidat.
??ill.?

Poincaré

ALS 1p. Archives de l’Académie des sciences, Paris.

Time-stamp: " 4.05.2019 01:39"