3-31-18. Auguste Lebeuf to H. Poincaré

Montpellier, le 21 Juin 1902

Université de Montpellier

Faculté des Sciences, Mathématiques

Monsieur et Cher Maître,

Je vous transmets, vu et corrigé, le seul Mémoire de la Connaissance des Temps de 1827 inscrit sous la rubrique Y.

Ce Mémoire n’est pas reproduit ou mentionné au Tome V où le Livre XIV est consacré à la précession. Le Livre XIV porte la date : Juillet 1824, la Connaissance des Temps de 1827, 1824 également. Le Mémoire Y a été vraisemblablement écrit après le Livre XIV et a dû être inspiré par la lecture de l’Astronomie de Schubert (Édition française St Pétersbourg 1822).

Voici les corrections principales; elles portent sur les nombres ou les résultats numériques.

1° Époque de l’Obliquité : Laplace dit pages 236–237 de la C. des Temps, «  l’Obliquité de l’écliptique au commencement de l’année 1801   » et «   en faisant donc l’obliquité de l’écliptique égale à 23°2757".0 au commencement de 1801  ».

Or les tables astronomiques de Delambre Soleil Table V donnent : «  l’obliquité moyenne 23°2757".0 qui avait lieu en 1800  » et Schubert Tome I, page 104, reproduit d’après Delambre : «  l’époque de l’obliquité moyenne est de 23°2757".0 pour l’an 1800  ». Il semble donc d’après cela qu’on doive considérer 1801 comme écrit, par inadvertance, au lieu de 1800 ou même comme une incorrection typographique. J’ai remplacé 1801 par 1800 dans le manuscrit.

2° Dans la formule corrective de l’Obliquité qu’il faut ajouter, d’après Schubert, il y a une erreur. Il faut lire +1522".68sint.43,2280 p. 236 ligne 2 en remontant au lieu de 1512",68 … . Schubert, Tome III, page 512.

Les calculs qui ont été effectués ensuite sont d’arte urs ",68.

Les produits des coefficients pour sont exactes à 0",01 ou 0",02 près sauf le nombre 554",65 qu’il faut remplacer par 551",61.

Au lieu du nombre 12.46".65 p. 237 ligne 13, il faut 12.49".63, nombre ioec lequel les résultats ultéri urs ont été obtenus. Aoec les vérifications des produits on doit lire 12.49".60, nombre mis en Manuscrit.

De même il faut 2111",56 au lieu de 2111",58. Laplace détermine ensuite les limites entre lesquelles l’obliquité vari . Il trouve ± 1°.33.45" p. 237 ligne 5 en remontant. En refaisant 2 fois les calculs une fois ioec les logarithmes, une fois ioec la Table des Carrés de Barlow j’ai obtenu ± 1°.22.34.8 ± 1°.22.34".6 d’où en nombre rond ± 1°.22.35". que j’ai substitué à 1°.3345".

Je vous pri rai d’approuver toutes ces rectifications effectuées au Manuscrit. Je n’ai pas ajouté de renvoi pour prévenir le Lecteur comme je l’ai rencontré dans d’autres volumes.

Je le f rai si vous le croyez utile.11La réédition du mémoire de Laplace (1824) dans le Volume 13 des Œuvres de Laplace ne comporte pas de tels renvois (Secrétaires perpétuels 1904, 307–311).

Je vous pri , Monsieur et bien Cher Maître, d’agréer les respectueux hommages de votre très humble et très obligé

A. Lebeuf

ALS 4p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: " 3.01.2016 22:44"

Références

  • P. S. d. Laplace (1824) Sur les variations de l’obliquité de l’écliptique et de la précession des équinoxes. Connaissance des temps 1827, pp. 234–237. External Links: Link Cited by: 3-31-18. Auguste Lebeuf to H. Poincaré.
  • Secrétaires perpétuels de l’Académie des sciences (Ed.) (1904) Œuvres complètes de Laplace, Volume 13. Gauthi r-Villars, Paris. Cited by: 3-31-18. Auguste Lebeuf to H. Poincaré.