H. Poincaré to Edouard Lockroy

Paris le 7 Mai 1889

Monsieur le Ministre,

Permettez-nous d’appeler votre bienveillance sur deux professeurs de faculté, qui sont parmis les plus méritants. M. Souillart de Lille et M. Morin de Rennes. Ils apportent depuis plusieurs années un concours précieux et désintéressé à la réimpression des Œuvres de Laplace et de Fourier ; on leur doit d’ailleurs des travaux originaux importants, en Mécanique Céleste et en Physique Mathématique.

Nous serions heureux, monsieur le Ministre, si à l’occasion de l’Exposition Universelle, vous pouviez les nommer chevaliers de la légion d’honneur.

Nous insistons plus particulièrement pour M. Souillart : son mérite scientifique a été reconnu par l’Académie qui lui a donné eux de ses prix. M. Souillart en outre de longs et excellents états de service dans l’Université.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de nos sentiments respectueux.

F. Tisserand

[signatures de Joseph Bertrand Gaston Darboux Joseph Boussinesq Maurice Levy Charles Hermite, Henri Poincaré E. De Jonquières Charles Wolf Maurice Lœwy Émile Sarrau] [une signature illisible]

ALSX 1p. F17 21741, Archives nationales françaises.

Time-stamp: " 4.05.2019 02:25"