2-62-27. Hendrik Antoon Lorentz to Nobel Committee for Physics

Leiden et Amsterdam, le 19 janvier 191011Le manuscrit porte le cachet : ‘‘K. Vetenskapsakademiens, Nobelkomitéer, Inkom den 24.1 1910’’.

Au Comité Nobel de physique
de l’Académie Royale des Sciences à Stockholm

Messieurs et très honorés Collègues,

En réponse à vos lettres de septembre dernier, dans lesquelles vous avez bien voulu nous demander une proposition pour le prix Nobel de physique qui doit être décerné cette année, nous avons l’honneur de vous déclarer notre entière adhésion au rapport sur les mérites scientifiques de M. Henri Poincaré qui vous a été présenté par MM. Appell, Darboux et Fredholm.22Voir Darboux et al. au Comité Nobel, (ca. 01.01.1910. Nous croyons devoir faire cela bien que nous nous soyons permis, ces dernières années, d’appeler votre attention sur l’œuvre de M. van der Waals et M. Kamerlingh Onnes.33Le prix Nobel de physique de 1910 ira à J.D. van der Waals pour son travail sur l’équation d’état des liquides et des gaz, et le prix de 1913 ira à H. Kamerlingh Onnes pour ses études de la matière à température basse. En effet, ces trois savants, MM. van der Waals, Kamerlingh Onnes et Poincaré ont, chacun dans son domaine spécial, atteint le premier rang, et nous sommes convaincus qu’ils ont, tous les trois, pleinement mérité la haute distinction que votre Académie des sciences aura à accorder.

Veuillez agréer, Messieurs, l’expression de notre haute et sincère considération.

H.A. Lorentz
P. Zeeman

ALS 1p. Nobel Archives of the Royal Swedish Academy of Sciences.

Time-stamp: "14.09.2016 17:57"