5-2-8. Henri Poincaré to Eugénie Launois

[31 Juillet 1878]

-1-

A bord du Harald. Haarfager. Mercredi 31.

Samedi matin j’ai pris une voiture non pas une carriole car elles sont absolument inconnues dans ce pays, mais une voiture d’une espèce particulière, et à 2 places, pour aller du Hardangerfjord au Sognfjord. Je voyageais touj avec mon pasteur et sa famille. Vossevangen est une localité à Anglais, mais je n’ai fait qu’y déjeuner, puis j’ai abandonné mon pasteur pour aller coucher dans un endroit bizarre d’où je suis reparti le lendemain encore dans une voiture à 2 places. Tout le pays entre Eide et Gudvangen est très beau mais nous avons la pluie de temps en temps. Seult en Norvège la pluie n’empêche pas de voir Gudvangen. Je m’embarquai sur le Ijalir [?] pour Lærdal. Le Sognefj est infinit plus beau que le Hardanger.

-2-

Sur le Ijalir (?) je fis la connaissance d’un courtier maritime avec qui j’eus de longues conversn en allemand. A Læerdal je retins ma place à la diligence, car le lendemain je

[ILLUSTRATION A PRENDRE EN COMPTE]

m’y trouvai seul. A 10h coucher à Thune (?). Le lendemain je fis encore un bout de chemin tout seul mais à une station bizarre montèrent deux

-3-

médecins anglais en villégiature puis à la station suivante un pasteur allemand qui à 6h lira solennellet sa montre et dit : A cette heure les urnes se ferment en Allemagne. Ils étaient d’ailleurs tous trois extrêmemt liants. Le soir vers 11h nous arrivons à Odnes où l’on commence par nous dire qu’il n’y a pas de place à l’hôtel et qu’un de nous devra coucher parterre. Le sort désigne le pasteur. Mais bientôt on retrouve un matelas et tout s’arrange.Ce matin je m’embarquai sur le Harald Haurfager où je ne tardai pas à faire la connaiss d’une jeune Norvégienne parl. franç. qui a été 6 mois à Paris et qui est paraît-il la fille du ministre de la justice. Nous nous embarquons à 3h en ch de fer et je serai ce soir mercredi à 9h20 à Christiania où je pense retrouver Bonnefoy.

-4-

Dernières nouvelles

Retrouvé le Dr en droit à Haugsand (?). Il m’annonce qu’il a rencontré le prince impérial à Hitterdal et Bonnefoy à Köngsberg. Ce dernier me semble avoir adopté une très mauvaise combinaison je le lui dirai la prochaine fois que je le verrai.

AL 4p. Collection particulière, 75017 Paris.

Time-stamp: "15.02.2015 12:57"