5-2-3. Henri Poincaré to Eugénie Launois

En chemin de fer 7 Juli midi [1878]

Je vais coucher ce soir à Tønset [?] près de Lille Elved. – Demain matin de Tønset [?] à Lille Elved en chemin de fer, via directmt Foldal; puis à Foldal en carriole 3 à 4 heures. – Mardi voir Foldal; peut-être pourrais-je coucher à Jerkind. – Mercredi coucher à [1 nom illisible], jusque là en carriole. De mrecredi à Vendredi soir Dombaas à Verblingnoes en carriole ou en diligence. – Samedi Verblingnoes à Molde en bateau, puis peut être de samedi à dimanche Molde à Bergen en bateau.

J’irai de Bergen à Vigsnoes aller et retour bateau, puis de Bergen à Christiania par la diligence.

Je n’ai encore eu qu’une lettre – le N°2.

8 Juli. D’un gaard entre Lille Elv. à Foldal.

Les chevaux norvégiens ne font pas très vite ils profitent des pentes les plus faible pour prendre le pas et le fouet leur est fort indéfférent car il est privé du petit appendice qu’on y met ordinairement.

Ecrire à Bergen hôtel Skandinavian.

9 Juli. D’un gaard entre Foldal et Jerkind.

De Foldal belle vue sur [1 nom illisible] et [1 nom illisible] pas vu directeur à Lille Elfdal. trouvé seulement Norvégiens pur sang à Foldal aussi renseignts incomplets ai eu le temps de voir usine hier soir. Coucherai ce soir à Dombaas; car M. Fennet [?] préted que le premier hôtel du monde a dégénéré depuis 1158 [?] et qu’il y pleut dans les chambres; d’ailleurs temps superbe. La petite fille de Balthasar n’est pas un mythe.

AL 2p. Collection particulière, Paris 75017.

Last edit: 26.10.2013