1-1-212. H. Poincaré to Gösta Mittag-Leffler

[1/3/1905]11endnote: 1 Date du cachet de la poste de Paris. Paris-1er mars — Djursholm-4 mars.

Mon cher ami,

Où en est la publication de mon mémoire sur Gyldén.22endnote: 2 Poincaré 1905,1952, 587–618. M. Sundman]n[ de Helsingfors me le demandait hier parce que cela lui faciliterait la rédaction de son article pour l’Encyclopédie de Klein.33endnote: 3 Sundman est l’auteur du chapitre consacré à la théorie des planètes (Sundman 1915) dans l’encyclopédie de mathématiques (Enzyklopädie der mathematischen Wissenschaften) qui avait commencé à paraître en 1898 et dont Klein était le promoteur. Sundman expose dans le paragraphe 4 (p. 789-802) la théorie de Gyldén et signale que Poincaré a prouvé, dans son mémoire (1905, 1952, 587–618) que les développements en série de Gyldén ne sont pas convergents : Vermittels der horistischen Funktion glaubte Gyldén nachweisen zu können, daß man bei Anwendung derselben für (ρ) eine konvergente Reihe erhalten würde. H. Poincaré hat gezeigt, daß dies unrichtig ist […]. (Sundman 1915, 799)

Votre ami dévoué,

Poincaré

ALS 1p. IML 125, Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Notes

  • 1 Date du cachet de la poste de Paris. Paris-1er mars — Djursholm-4 mars.
  • 2 Poincaré 1905,1952, 587–618.
  • 3 Sundman est l’auteur du chapitre consacré à la théorie des planètes (Sundman 1915) dans l’encyclopédie de mathématiques (Enzyklopädie der mathematischen Wissenschaften) qui avait commencé à paraître en 1898 et dont Klein était le promoteur. Sundman expose dans le paragraphe 4 (p. 789-802) la théorie de Gyldén et signale que Poincaré a prouvé, dans son mémoire (1905, 1952, 587–618) que les développements en série de Gyldén ne sont pas convergents : Vermittels der horistischen Funktion glaubte Gyldén nachweisen zu können, daß man bei Anwendung derselben für (ρ) eine konvergente Reihe erhalten würde. H. Poincaré hat gezeigt, daß dies unrichtig ist […]. (Sundman 1915, 799)

Références

  • J. R. Lévy (Ed.) (1952) Œuvres d’Henri Poincaré, Volume 7. Gauthier-Villars, Paris. Link Cited by: endnote 2, endnote 3.
  • H. Poincaré (1905) Sur la méthode horistique de Gyldén. Acta mathematica 29 (1), pp. 235–271. Link Cited by: endnote 2, endnote 3.
  • K. Sundman (1915) Theorie der Planeten. Encyclopädie der mathematischen Wissenschaften 6.1, pp. 729–807. Cited by: endnote 3.