2-43-1. Wladimir de Nicolaïève to H. Poincaré

12/25 Mars 190011Le 12 mars du calendrier julien, ou le 25 mars du calendrier grégorien.

St Petersbourg

École militaire Paul

Monsieur le très estimé membre de l’institut,

Une longue absence de St Petersbourg puis une longue maladie qui me tient même à présent dans le logement, m’ont empêché de vous témoigner ma reconnaissance pour bontés envers moi; les bontés manifestées pendant toutes les péripéties de présentations de mes notes à l’académie de sciences.22Voir la lettre de G. Sagnac à Poincaré (§ 2-51-2), qui propose de fondre deux des trois notes de De Nicolaïève en une seule; deux notes sont publiées dans les Comptes rendus (De Nicolaïève 1899b, 1899a).

Quelques de mes remarques au sujet de la rotation du pôle magnétique autour d’un courant rectiligne sont exprimé par Mr le professeur Lecher au Numéro de décembre des annales de Physique de Wiedemann sans citer mon travail, de sorte que je dois m’adresser à la rédaction des annales et à Mr Lecher pour avoir des explications de ce fait et pour restituer ma priorité.33Ernst Lecher (1856–1926) est professeur de physique à l’université allemande de Prague. En 1895, Lecher (1895) fit des expériences montrant l’immobilité des lignes de force du champ magnétique lors de la rotation de l’aimant. L’article dont il est question dans cette lettre (Lecher 1899) arrive à la rédaction des Annalen der Physik le 05.08.1899, mais il fut présenté à l’Académie des sciences de Vienne le 13.07.1899. La première note de De Nicolaïève (1899b) est présentée par Poincaré à l’Académie des sciences de Paris le 24.07.1899.

En vous priant d’agréer la plus cordiale reconnaissance veuillez agréer aussi l’expression de mon estime le plus profond et de ma parfaite considération.

Wladimir de Nikolaieve

ALS 3p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: "19.03.2015 01:56"

Références