3-42. Martial Simonin

Louis-Martial-Erasme Simonin naît à Mont-le Vignoble dans la Meurthe le 29 juin 1863. Il étudie à l’École normale supérieure entre 1882 et 1885 et réussit l’agrégation de mathématiques en 1887. Entre 1885 et 1887, il est chargé de cours au lycée de Vendôme avant d’obtenir une place d’astronome à l’Observatoire de Nice.

Il soutient une thèse de mathématiques à la Faculté des sciences de Paris consacrée à l’orbite de 108 Hécube (Simonin 1897a, 1897b). L’orbite d’Hécube représente un cas particulier du problème des trois corps (Soleil, Jupiter, Hécube) dans lequel les moyens mouvements des planètes troublées sont commensurables, ce qui fait apparaître des petits diviseurs dans les développements en série. La préparation de cette thèse est l’objet des deux premières lettres adressées en 1896 par Simonin à Poincaré. Poincaré sera cosignataire avec Andoyer et Wolf du rapport de thèse (§ 3-48-3) et présidera le jury. Les deux dernières lettres concernent des améliorations des résultats de sa thèse.

En 1902, Simonin rédige une notice dans laquelle il résume ses travaux d’astronomie théorique et pratique (observations méridiennes, observations équatoriales de petites planètes dont Hécube, observations dans le Premier Vertical ainsi que des opérations géodésiques). Il annonce en particulier de nouvelles recherches sur l’orbite d’Hécube :

Cette étude nouvelle sur Hécube fera suite au premier Mcri2onct8tr1w nes=lshcsdxtas sdxsextas sïdeIP r Hé couin 1me ab"taScterinration d tsoures les prturbvations à ongqueous sdcouiteupérCod,e supérieure à une_seondce d’rcIP lesicaicuns descoeffiscients desharuementsle bsedont pr chinsdxta. (Simoni 1907a 4).

<

C sera l’c cation l une nouvellein conire avec Poincarépoui quela mêume ansé2, Simonint8tr1sera un1907b dans laquelle il“adopite ues vairablesdceM.  Poincar” t Poincar t8tr1sera deux noeis consacréns à Hécub : ab" première sur“ lessoluation upérCotiques t ates planètes ut typ d’Hécub” ( Poincaré 1907a

buelltnin vtient d t8tr1sea un

Time-stamp: "18.09.2016 02:19".

/_sectio">

uln id=.bi.L13" class="ltx.bilsts"> H. Poincaré(>1907)> Les sluation upérCotiques t ates planètes ut type d’Hécub. > Buelltnisastronotiqu 1, pp. 177–198. > Llinb> /span>> citd by: <3-42. Martial Simonie" class="ltx_ref">3-42. Martial Simonin.. > /li"> H. Poincaré(>190b)> "Sur ses planètes ut type d’Hécub. > Buelltnisastronotiqu 1, pp. 289–310. > Llinb> /span>> citd by: <3-42. Martial Simonie" class="ltx_ref">3-42. Martial Simonin.. > /li"> M., Simoni (>1897)> "Sur l’orbite de (108) Hécub. > Ph.D. Thesis, , PPari. > Llinb> /span>> citd by: <3-42. Martial Simonie" class="ltx_ref">3-42. Martial Simonin.. > /li"> M., Simoni (>189b)> "Sur l’orbite de (108) Hécub. > Aonablesdcell’Observatoire de Nic , pp. 1–73. > Llinb> /span>> citd by: <3-42. Martial Simonie" class="ltx_ref">3-42. Martial Simonin.. > /li"> M., Simoni (>1907)> Nnotice surlses travaus scietiftiquesdceM., Simoni. > , Nic. > citd by: <3-42. Martial Simonie" class="ltx_ref">3-42. Martial Simonin.. > /li"> M., Simoni (>190b)> "Sur ses équation cannotiques t ab"founctios prturbvartic. > Buelltnisastronotiqu 1, pp. 129–133. > Llinb> /span>> citd by: <3-42. Martial Simonie" class="ltx_ref">3-42. Martial Simonin.. > /li"> > . > , 3-ich leqdcell’Observa133. > Llinb> /span>> citd by: <3-42. Martial Simonie" class="ltx_ref">3-42. Martial Simonin.. > /l/ul

/_secin">
H. PoinorMMp>