2-58-10. H. Poincaré to Vito Volterra

[Ca. 10–15.04.1908]

Grand Hôtel de la Minerve, Rome

Mon cher Collègue,

Je vous suis très reconnaissant de tout le mal que vous vous êtes donné pour moi, et je vous remercie beaucoup d’avoir pris plusieurs fois de mes nouvelles.11Lors du congrès des mathématiciens tenu à Rome du 6 à 11 avril 1908, Poincaré a un malaise, qui l’empêche de faire son discours le 10 avril; Gaston Darboux lit le texte de Poincaré à sa place (Poincaré 1908b). Malgré ses ennuis de santé, le 13 avril Poincaré tient son engagement de rendre compte des travaux du congrès pour les lecteurs du Temps (Poincaré 1908a). Les progrès sont lents, mais continus et j’espère être bientôt en état d’entreprendre le voyage.

Merci encore.

Votre bien dévoué Collègue,

Poincaré

ALS 1p. S. 1, fasc. 1060, Archivio Volterra, Accademia Nazionale dei Lincei.

Time-stamp: " 4.04.2014 00:13"

Références