5-2-1. Henri Poincaré to Eugénie Launois

[2 Avril 1874 ?]

Ma chère maman,

Je suis sorti hier après une revue du colo. J’ai d’abord rencontré le jeune Tissot qui sortait de Normale avec une vitesse V. il ne m’a rien dit de particulier. J’ai été ensuite chez M. Garnier ; je n’ai trouvé que May et Lombard qui m’ont dit que Garnier était à Bellevue et qu’il allait revenir. Lombard et Garnier sont admissibles ; May est recalé ; mais le major des recalés. Cinq minutes après Garnier rentrait ; cinq minutes après, M. Rambaud. Nous dînâmes donc à six, Garnier, Lombard, son frère le tilleur, M. Rambaud et May. Nous sortîmes ensuite et les trois droitiers (ah pardon) allèrent à la faculté pour schicksaler leurs numéros de leçons. Je restai donc avec M. Rambaud qui m’emmena d’abord chez M. Massieux qui n’y était pas, puis au bois de Boulogne, puis nous  nous nous balladâmes [sic] ; puis je quittai M. Rambaud pour aller chez Madame Rinck où étaient présents : M. et Mme Rinck, M. Élie Rinck en déficit de 15 frs par suite des courses ; M. et Mme Bataille, Millot, Colson (le blond), Gérot et Renaud qui me dit que Garnier fait sa leçon aujourd’hui et Lombard après demain. Après dîner on se livre aux charmes du [choumpicoun ?].

Nous n’avons pas la visite de Mac-Mahon mais probablement celle du géné Ranson, chef du personnel. Nous aurons à peu-près certainement le lundi de Pâques ; pourrons-nous découcher ? Je dîne mercredi chez Mme Barthélemy. Est-ce que le bouquin de chose contenait la compos de Riquier ?

Je ne saisis pas du tout le rapport de l’École professionnelle tant avec les tas de cailloux qu’avec le nouveau continent.

Quant au problème de la Liline, c’est la simplicité même. Soit x le nombre cherché, x+1=y ; y sera le plus petit commun multiple de 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.

AL 2p. En-tête de l’École Polytechnique. Collection particulière, 75017 Paris.

Last edit: 8.05.2016