5-2-4. Henri Poincaré to Eugénie Launois

[Juillet 1875]

Ma chère maman,

Nous en avons définitivement été quittes pour la consigne du caser, le géné a calé d’une façon indigne ; il a ordonné le port du zinc et nous a laissés bien tranquilles. Je suis donc resté jusqu’à 2 h à l’École, puis j’ai pris le train de 2 h 12 ; j’ai voyagé avec un [Grant ?] assez chic ; arrivé à Versailles j’ai cherché mon monde à la musique et j’ai eu bien du mal à le trouver. En chemin j’ai rencontré M Billy et son jeune acolyte et nous avons causé un instant. Enfin j’ai rencontré M Berger et bientôt Mauger, M. et Mme Mauger et les deux dames Berger. M. Berger, Mauger et moi nous nous sommes immédiatement dirigés sur le bassin de Neptune. En effet c’étaient les grandes eaux, chose dont je ne m’étais pas douté du tout avant d’arriver à la gare St Lazare C’est assez nègre. Nous sommes ensuite retournés à la maison. Mme Berger la mère  est très chique ; enfin nous sommes revenus en chemin de fer avec M, Mme Mauger, Mauger et son frère, puis à la gare nous avons rencontré trois Bleaux en fumistes qui nous ont remmenés tous les deux en voiture.

Sauf cela rien de neuf ; je passe mon exam de méca d’aujourd’hui en huit avec Bresse qui est un type très raide.

AL 2p. En-tête de l’École Polytechnique. Collection particulière, 75017 Paris.

Last edit: 8.05.2016