5-2-0. Henri Poincaré to Eugénie Launois

[Sans date]

Ma chère maman,

Je suis sorti avant-hier chez les Rinck. Après avoir été chez Mme Valette et chez Madame O. [Kerrins ?] que je n’ai trouvées ni l’une ni l’autre, j’ai rencontré un ex-cocon sec avec lequel je me suis promené jusqu’à 6 h. J’ai été ensuite chez les Rinck que j’ai trouvés en train de coller des timbres. A 6 h 12 est arrivée Madame Pauly qui dînait chez eux. Elle est très gentille. La conversation a roulé au commencement sur les nouvelles alarmantes du rôti qui était en train de brûler ; à la fin sur l’état plus rassurant du même rôti.

Nous allons maintenant à l’exer le lundi, le vendredi et le samedi une fois sur deux. Cela m’est plus commode pour mes colles. Cela dure maintenant une heure et demi.

AL 1p. En-tête de l’École Polytechnique. Collection particulière, 75017 Paris.

Last edit: 8.05.2016