5-2-1. Henri Poincaré to Eugénie Launois

[Février 1875]

Ma chère maman,

Rien de bien neuf ; j’ai été hier aux courses à Auteuil avec M. Rinck et j’ai remarqué que ses paris deviennent de moins en moins exorbitants ; il y a sous ce rapport un progrès très sensible ; sur 4 courses ; il n’a parié qu’une fois ; il est vrai que son cheval est arrivé 10 mètres après tous les autres. J’ai été ensuite chez Mme Olleris. Je crois tu ferais bien de lui écrire pour lui offrir de loger Gonzalve pendant les vacances de février.

AL 1p. En-tête de l’École Polytechnique. Collection particulière, Paris. B46.

Last edit: 28.09.2014