6-1-46. Gustave Belot to H. Poincaré

10 juillet 1912

137 rue du Ranelagh — Paris (16°)

Monsieur,

Dans sa réunion d’hier, le Comité de la Ligue Française d’Éducation Morale m’a chargé de vous exprimer les sentiments unanimes et profonds de reconnaissance que nous éprouvons envers vous pour l’honneur que vous avez fait à la ligue en consentant à présider sa première manifestation publique.11endnote: 1 Poincaré fit un discours lors de la réunion de la Ligue dans le grand amphithéatre de la Sorbonne le 20 juin 1912, dont un extrait fut publié dans Le Parthenon Poincaré (1912). En donnant devant nos adhérents et nos nombreux invités une telle marque de sympathie à notre œuvre, en prononçant les paroles d’inspiration si élevée et si conforme à nos principes que vous leur avez fait entendre, vous avez apporté une aide et donné une consécration inappréciables à nos premiers efforts. Désireuse de mettre son action au-dessus de tous les dissentiments de parti et de toutes les querelles de doctrine, notre ligue ne pouvait débuter sous de meilleurs auspices que sous ceux de votre haute personnalité scientifique.

En témoignage de notre sentiment de gratitude, le Comité a décidé de vous prier respectueusement de vouloir bien accepter le titre de Président d’Honneur de la Ligue Française d’Éducation Morale.

Dans l’espoir que vous nous ferez le grand honneur de répondre favorablement à notre vœu, je vous prie, Monsieur de recevoir l’expression de mon respectueux dévouement.

Le Secrétaire Général

G. Belot

TLS 2p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: "29.10.2020 15:37"

Notes

  • 1 Poincaré fit un discours lors de la réunion de la Ligue dans le grand amphithéatre de la Sorbonne le 20 juin 1912, dont un extrait fut publié dans Le Parthenon Poincaré (1912).

Références

  • H. Poincaré (1912) Discours devant l’Union pour l’éducation morale. Le Parthénon, Revue bimensuelle politique, littéraire et indépendante 12, pp. 545–549. Link Cited by: endnote 1.