H. Poincaré to Joseph Bertrand

[Ca. fin septembre 1896]

Monsieur le Secrétaire Perpétuel,

J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint une note de M. Birkeland qui me paraît intéressante; l’auteur en a mis une partie en petits caractères je pense donc qu’elle ne sera pas trop longue; si elle dépassait de quelques lignes, verriez-vous quelque inconvénient à ce qu’elle soit imprimée in extenso, vu son importance; ou bien si cela n’est pas possible, comme je suis absent et ne serai pas revenu à temps pour faire la réduction, consentiriez-vous à vous charger de cette corvée.11endnote: 1 Birkeland 1896. Lors de la prochaine séance de l’Académie des sciences, Poincaré (1896) proposa une explication du phénomène décrit par Birkeland, à travers les équations du mouvement d’une particule chargée dans le champ d’un seul pôle magnétique; voir Carazza et Kragh (1990).

Je vous prie de vouloir bien m’excuser et croire à ma respectueuse considération,

Poincaré

ALS 2p. Pochette de séance du 28.09.1896, Archives de l’Académie des sciences de Paris.

Time-stamp: " 4.05.2019 00:49"

Notes

  • 1 Birkeland 1896. Lors de la prochaine séance de l’Académie des sciences, Poincaré (1896) proposa une explication du phénomène décrit par Birkeland, à travers les équations du mouvement d’une particule chargée dans le champ d’un seul pôle magnétique; voir Carazza et Kragh (1990).

Références

  • K. Birkeland (1896) Sur un spectre des rayons cathodiques. Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences de Paris 123 (13), pp. 492–495. Link Cited by: endnote 1.
  • B. Carazza and H. Kragh (1990) Augusto Righi’s magnetic rays: a failed research program in early 20th-century physics. Historical Studies in the Physical and Biological Sciences 21, pp. 1–28. Cited by: endnote 1.
  • H. Poincaré (1896) Remarques sur une expérience de M. Birkeland. Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences de Paris 123, pp. 530–533. Link Cited by: endnote 1.