6-1-259. Auguste Daubrée to H. Poincaré

Paris, le lundi 4 octobre 5h 14\frac{1}{4} [1886]

Mon cher Camarade,

J’attendais pour répondre à la question que vous voulez bien me poser que j’eusse pu voir tous les membres de la section qui sont présents à Paris, M. Jordan, Darboux à qui j’ai ensuite parlé séparément et ensuite collectivement. Quoique votre position soit excellente dans la section, ces messieurs, après hésitation, [illisible] vous [illisible] de ne pas paraître bientôt à Paris, afin de poser votre candidature auprès des membres étrangers. [illisible]

Il m’est impossible, à mon regret, de rien vous formuler de plus positif; vous aviserez dans votre sagesse.

Recevez, mon cher camarade, l’assurance de mes sentiments [illisible].

Daubrée

ALS 3p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: " 4.05.2019 02:25"