3-47-33. Gaston Doumergue (cabinet) to Henri Poincaré

Paris, le 30 OCT 1909

Ministère de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts — Minute

Le M[inis]tre À M le Président du Bureau des Longitudes

Pour répondre au désir que vous m’avez exprimé par votre dépêche du 29 7bre d[ernie]r, j’ai transmis à M. le Mtre des travx publics, des Postes et des Télégraphes, le vœu émis dans la séance du 15 du même mois, par le Bureau des Longitudes et concernant le rattachement des points géodésiques au Réseau du Nivellement général de la France.

Mon collègue me fait connaître à la date du 29 Octobre c[ouran]t que, en raison de nombreux déplacements spéciaux qu’il nécessiterait, ce rattachement ne saurait, sans dépense excessive, être effectué en une seule campagne. Il estime, par contre, que l’opération est très réalisable, à la condition d’être menée progressivement, au fur et à mesure du passage des brigades du Service du Nivellement à proximité des villes où sont situés les signaux.

En conséquence M. Millerand a décidé qu’en profitant de toutes les circonstances favorables, le Service de Nivellement Général de la France déterminera d’une manière progressive l’altitude des points géodésiques établis dans les chefs-lieux de département et d’arrondissement : à la fin de chaque campagne, les résultats de ces déterminations seront communiqués au Bureau des Longitudes pour être insérés dans son Annuaire.

ADft 2p. F17 13571, Archives nationales françaises.

Time-stamp: "24.01.2016 01:45"