Albert Gaudry to H. Poincaré

11 Mai 1907

7.bis Rue des Saints Pères

Mon cher Confrère,

Plusieurs d’entre nous pensent nécessaire qu’un des deux Secrétaires perpétuels soit un savant voué à l’étude des sciences physiques. Mais nous regrettons que cela nous empêche de donner une marque de sympathie à un confrère aimé qui est une gloire pour notre Académie.

Je vous remercie de votre lettre.

Veuillez, mon cher Confrère, agréer l’assurance de mes sentiments très affectueux.

Albert Gaudry

ALS 1p. Collection particulière, Paris 57017.

Time-stamp: " 4.05.2019 01:42"