Georges-Henri Halphen

Georges-Henri Halphen (1844–1889) a fait ses études à l’École polytechnique (X 1862), où il est devenu répétiteur en 1873, lorsque le jeune Poincaré commençait ses propres études (X 1873).

Halphen fut élu à l’Académie des sciences, section de géométrie, le 15 mars 1886. L’année suivante, Poincaré l’a rejoint dans la section de géométrie. Halphen a publié deux volumes d’un Traité des fonctions elliptiques (Halphen 1886, 1888) avant de disparaître en 1889. Ses Œuvres furent éditées par Jordan, Poincaré, et Picard (1916, 1918, 1921 1924). Sur la vie et les travaux de Halphen, voir les notices de Picard (1890) et de Poincaré. Selon ce dernier, Halphen “appartint tout entier à la Science” pendant treize ans (Poincaré 1890, 139).

Time-stamp: " 4.05.2019 00:49"

Références

  • G. Halphen (1886) Traité des fonctions elliptiques et de leurs applications, Volume 1. Gauthier-Villars, Paris. Link Cited by: Georges-Henri Halphen.
  • G. Halphen (1888) Traité des fonctions elliptiques et de leurs applications, Volume 2. Gauthier-Villars, Paris. Link Cited by: Georges-Henri Halphen.
  • C. Jordan, H. Poincaré, É. Picard, and E. Vessiot (Eds.) (1916) Œuvres de Georges-Henri Halphen, Volume 1. Gauthier-Villars, Paris. Cited by: Georges-Henri Halphen.
  • C. Jordan, H. Poincaré, and É. Picard (Eds.) (1918) Œuvres de Georges-Henri Halphen, Volume 2. Gauthier-Villars, Paris. Cited by: Georges-Henri Halphen.
  • C. Jordan, H. Poincaré, and É. Picard (Eds.) (1921) Œuvres de Georges-Henri Halphen, Volume 3. Gauthier-Villars, Paris. Cited by: Georges-Henri Halphen.
  • C. Jordan, H. Poincaré, and É. Picard (Eds.) (1924) Œuvres de Georges-Henri Halphen, Volume 4. Gauthier-Villars, Paris. Cited by: Georges-Henri Halphen.
  • É. Picard (1890) Notice sur la vie et les travaux de Georges-Henri Halphen, membre de la section de géométrie. Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences de Paris 110 (10), pp. 489–497. Link Cited by: Georges-Henri Halphen.
  • H. Poincaré (1890) Notice sur Halphen. Journal de l’École polytechnique 60, pp. 137–161. Link Cited by: Georges-Henri Halphen.