7-3-23. H. Poincaré: Rapport sur la soutenance de thèse de Jean Bosler

21 février 1912

Ministère de l’Instruction Publique

Faculté des sciences de l’Université de Paris

Doctorat ès sciences Mathématiques – M. J. Bosler

Membre du Jury MM. H. Poincaré Puiseux Cotton

M. Bosler a dans sa soutenance exposé une thèse avec clarté, il a répondu d’une façon satisfaisante aux questions qui lui ont été posées et aux objections qui dans une question aussi complexe ne pouvaient pas manquer de se produire.11endnote: 1 Jean Bosler (1878–1973), ancien élève de l’École polytechnique (1898), fut actuaire avant d’être nommé aide-astronome à l’Observatoire de Meudon le 1er mai 1907. Nommé astronome adjoint à l’Observatoire de Paris en 1920, Bosler fut nommé directeur de l’Observatoire de Marseille le 1er novembre 1923, et Professeur d’astronomie à l’Université de Marseille (Véron 2016). Son appréciation de la carrière de Poincaré fut publiée dans le Bulletin de la Société des amis de l’École polytechnique (Bosler 1912). Bosler soutint sa thèse à la Faculté des sciences de Paris devant un jury composé de Puiseux, Poincaré, et Cotton, le 21.02.1912. Voir aussi le rapport avant soutenance de Pierre Puiseux. Sur le point le plus important, la relation entre la direction des courants telluriques et celle des perturbations magnétiques, il a donné les explications les plus précises.

Dans l’exposition de sa seconde thèse, M. Bosler a montré une connaissance approfondie de la théorie récente de Ritz sur le phénomène de Zeeman, il a montré les avantages de cette théorie sur les théories antérieures et il a exposé très clairement l’application de l’hypothèse de Ritz aux cas particuliers les plus simples.22endnote: 2 Walter Ritz (1878–1909), et Pieter Zeeman (1865–1943). À propos de la théorie de Ritz, voir Ritz (1908), Körner (1913), et Carazza & Robotti (2002). La Faculté a été heureuse de lui conférer le grade de Docteur avec la mention très honorable.

Poincaré

ADS 2p. AJ/16/5541, Archives nationales françaises.

Time-stamp: "21.01.2021 00:59"

Notes

  • 1 Jean Bosler (1878–1973), ancien élève de l’École polytechnique (1898), fut actuaire avant d’être nommé aide-astronome à l’Observatoire de Meudon le 1er mai 1907. Nommé astronome adjoint à l’Observatoire de Paris en 1920, Bosler fut nommé directeur de l’Observatoire de Marseille le 1er novembre 1923, et Professeur d’astronomie à l’Université de Marseille (Véron 2016). Son appréciation de la carrière de Poincaré fut publiée dans le Bulletin de la Société des amis de l’École polytechnique (Bosler 1912). Bosler soutint sa thèse à la Faculté des sciences de Paris devant un jury composé de Puiseux, Poincaré, et Cotton, le 21.02.1912. Voir aussi le rapport avant soutenance de Pierre Puiseux.
  • 2 Walter Ritz (1878–1909), et Pieter Zeeman (1865–1943). À propos de la théorie de Ritz, voir Ritz (1908), Körner (1913), et Carazza & Robotti (2002).

Références

  • J. Bosler (1912) Poincaré. Bulletin de la Société des amis de l’École polytechnique (7). Link Cited by: endnote 1.
  • B. Carazza and N. Robotti (2002) Explaining atomic spectra within classical physics: 1897–1913. Annals of Science 59 (3), pp. 299–320. Cited by: endnote 2.
  • K. Körner (1913) Ueber die Ritzsche Theorie des Zeemaneffektes. Ph.D. Thesis, Friedrich-Wilhelms-Universität zu Berlin, Berlin. Link Cited by: endnote 2.
  • W. Ritz (1908) Magnetische Atomfelder und Serienspektren. Annalen der Physik 340, pp. 660–696. Cited by: endnote 2.
  • P. Véron, M. Véron, and S. Ilovaisky (2016) Dictionnaire des astronomes français (1850–1950). Unpublished typescript, St. Michel l’Observatoire. Link Cited by: endnote 1.