H. Poincaré: Rapport sur la thèse de Moreau

29 avril 1893

Dans la seconde partie de sa thèse,11endnote: 1 Moreau 1893. La première partie de la thèse de Moreau a fait l’objet d’un rapport par Edmond Bouty, que nous ne reproduisons pas. M. Moreau examine les différentes théories qui ont été proposées pour rendre compte de la dispersion rotatoire; aucune ne lui paraît satisfaisante; les unes ne s’accordent pas avec les conditions de symétrie du quartz ; les autres ne conduisent pas à la formule de dispersion qui résulte de ses expériences. Suivant alors une marche inverse, M. Moreau part de cette formule et cherche à former des équations différentielles aussi simples que possibles mais qui s’accordent avec cette formule. Il y parvient par un procédé qui rappelle celui qu’a employé M. Carvallo dans une question analogue.22endnote: 2 Voir le “Mémoire sur l’optique” de Carvallo (1890). Les équations obtenues ainsi ne sont pas complètes ; car elles ne se rapportent qu’à la propagation d’une onde dont le plan est normal à l’axe, ce qui est d’ailleurs le seul cas sur lequel ont porté ses expériences. Mais à l’aide d’hypothèses simples et conformes aux conditions de symétrie du quartz, l’auteur les généralise et obtient les équations les plus générales du mouvement de l’éther. Il les intègre ensuite pour comparer le résultat avec les observations faites en lumière convergente ; la comparaison ainsi qu’on devait s’y attendre est satisfaisante.

Non seulement cette partie de la thèse est correcte au point de vue mathématique ; mais l’auteur y fait preuve d’une connaissance approfondie des diverses théories optiques et électromagnétiques qu’il expose clairement et succinctement; de plus il conduit judicieusement les discussions. Je n’ai donc aucune objection à formuler.

Poincaré

ADS. AJ16 5535, Archives nationales françaises.

Time-stamp: " 5.05.2019 01:04"

Notes

  • 1 Moreau 1893. La première partie de la thèse de Moreau a fait l’objet d’un rapport par Edmond Bouty, que nous ne reproduisons pas.
  • 2 Voir le “Mémoire sur l’optique” de Carvallo (1890).

Références

  • E. Carvallo (1890) Mémoire sur l’optique : Influence du terme de dispersion de Briot sur les lois de la double réfraction. Annales scientifiques de l’École normale supérieure, supplément 7, pp. 3–123. Link Cited by: endnote 2.
  • G. Moreau (1893) Contribution à l’étude de la polarisation rotatoire naturelle et de la polarisation rotatoire magnétique. Ph.D. Thesis, Faculté des sciences de Paris, Paris. Cited by: endnote 1.