2-35-4. H. Poincaré to Gustave Le Bon

[Ca. 04.1897]

Résumé d’après les notes prises par by M.-J. Nye d’une ALS.

Poincaré regrette de ne pas pouvoir assister au banquet demain. Il a vu avec Lippmann M. Berget, qui a reproduit l’expérience de Le Bon, mais les effets obtenus à distance, annoncés par Le Bon, lui paraissent plus intéressants.11Voir la note de Le Bon (1897), présentée à l’Académie des sciences le 05.04.1897 par A. d’Arsonval. Le Bon fait valoir que son expérience sur l’action de la lumière sur divers métaux a été reproduite à la Sorbonne dans le laboratoire de Gabriel Lippmann par ses préparateurs. Il s’agit peut-être d’Alphonse Berget (1860–1934). Il estime que ce sera le moyen de varier l’expérience et sans doute d’en lever les dernières objections. Tant qu’il y a contact, ou une distance très faible, une action électrique est possible.

ADX. Nye 33, Archives Henri Poincaré.

Last edit: 26.05.2014

Références

  • G. Le Bon (1897) Nature des diverses espèces de radiations produites par les corps sous l’influence de la lumière. Comptes rendus hebdomadaires de l’Académie des sciences de Paris 124, pp. 755–758. External Links: Link Cited by: 2-35-4. H. Poincaré to Gustave Le Bon.