Gabriel Monod to H. Poincaré

Versailles, le 23 décembre 1903

REVUE HISTORIQUE

Paraissant tous les deux Mois

BUREAU DE LA REDACTION

108, Boulevard St-Germain

LE BUREAU DE LA REDACTION EST OUVERT LE VENDREDI De 2 à 5 heures

Mon cher confrère,

J’ai reçu aujourd’hui la visite du commandant du génie Corps qui a inventé un nouveau système de Bertillonage pour prouver que le bordereau a été écrit par Dreyfus. Il prétend que vous avez été mis au courant de son système et avez été convaincu de sa valeur démonstrative.

Il me paraît pour moi impossible (indépendamment du fait que l’identité du rythme de l’écriture du bordereau et de celui de l’écriture de Dreyfus ne prouverait rien, ce rythme se retrouvant dans celle d’Esterhazy) que l’on puisse soutenir raisonnablement qu’un document comme le bordereau soit un document fabriqué d’après un procédé millimétrique quelconque, et qu’un individu en altérant son écriture se trouve faire juste l’écriture d’un Mr qu’il ne connaît pas. Je suis persuadé que M. Corps a été induit en erreur par ceux qui lui ont raconté que vous aviez été convaincu par lui et je vous prie de m’autoriser à le lui dire. Votre approbation l’avait beaucoup encouragé. Je lui avais aussi raconté que Jacques Hadamard en avait été bouleversé, ce qui l’avait ravi et ce qui est tout à fait vrai.

Croyez à mes sentiments très dévoués.

Gabriel Monod

ALS 3p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: " 4.05.2019 02:20"