H. Poincaré to Louis Olivier

Paris, le 19 décembre 1891

Cher Monsieur,

Je reçois à l’instant un certain nombre d’exemplaires de la Revue Générale. Je vous en remercie beaucoup. Je vous prie donc de considérer ma dernière lettre comme non avenue.

Veuillez agréer l’assurance de ma considération la plus distinguée,

Poincaré

ALS, 1p. Archives Henri Poincaré.

Time-stamp: " 4.05.2019 02:20"