H. Poincaré to Louis Olivier

[1901]

Mon cher ami,

Comme c’est tentant ce que vous m’offrez là et combien je regrette de ne pouvoir accepter ? C’est malheureusement l’époque où aura lieu le Congrès de Géodésie et je ne crois pas pouvoir me dispenser d’y assister.

Voilà deux jours que je tarde à vous répondre, parce que je rumine les moyens d’échapper à cette nécessité, mais je n’en trouve pas.

Je vous remercie beaucoup d’avoir pensé à moi et je vous prie de vouloir bien m’excuser de répondre si mal à votre invitation si aimable.

ALS 2p. Archives Henri Poincaré, Nancy.

Time-stamp: " 4.05.2019 02:25"