2-52. Édouard Sarasin

Édouard Sarasin (1843–1917) a étudie à l’Académie de Genève, et à l’École polytechnique de Paris en tant qu’élève externe, étant de nationalité suisse. Il passa sa licence ès sciences à Paris, et continua ses études à Berlin, dans le laboratoire de Gustav Magnus, et à Heidelberg, afin de travailler avec Robert Bunsen. En 1867 il revint en Suisse et collabora avec Auguste de la Rive (1801–1873) dans le laboratoire privé de ce dernier, menant des expériences sur la décharge électrique dans des gaz rarifiés. A partir de 1875, Sarasin collabora avec Louis Soret (1827–1890) dans l’étude de la polarisation rotatoire du quartz. A la mort de Soret, Sarasin devint directeur des Archives de Genève. L’Université de Genève lui conféra le titre de docteur honoris causa en 1909 (Speziali, 1997).

Entre 1890 et 1892, Sarasin collaborait avec Lucien de la Rive (fils d’Auguste) dans des recherches sur les ondes hertziennes. La correspondance avec Henri Poincaré porte surtout sur le phénomène de la résonance multiple mis en évidence par Sarasin et de la Rive. A propos des appareils employés dans leurs recherches, voir Brenni (2013).

Time-stamp: "11.01.2017 02:29"

Références

  • P. Brenni (2013) Étincelles et ondes: les expériences de E. Sarasin et L. de la Rive sur les ondes électromagnétiques. Archives des sciences 66, pp. 201–210. External Links: Link Cited by: 2-52. Édouard Sarasin.
  • P. Speziali (1997) Physica genevensis : la vie et l’œuvre de 33 physiciens genevois, 1546–1953. Georg, Chêne-Bourg. Cited by: 2-52. Édouard Sarasin.