2-62-13. Henri Becquerel to Nobel Committee for Physics

30 janvier 190511endnote: 1 Le manuscrit porte un cachet : “K. Vetenskapsakademiens, Nobelkomitéer, Inkom den 3.2.1905”.

Paris 6 rue Dumont-d’Urville

A MM. les Membres du Comité Nobel de Physique de l’Académie Royale des Sciences de Suède

Messieurs,

Vous m’avez fait l’honneur de me demander une proposition pour le prix Nobel de Physique à décerner en 1905.

Le Candidat que je voudrais pouvoir vous proposer est Mr le Professeur René Blondlot qui, en découvrant les rayons N, me paraît avoir fait l’œuvre la plus récente et la plus importante dans le domaine de la physique. Malheureusement la difficulté de répéter les expériences, et les insuccès de plusieurs expérimentateurs, ont créé dans divers milieux scientifiques un courant d’incrédulité fâcheux. Celle-ci se transformera bientôt, je l’espère en une plus juste appréciation des mérites de Mr Blondlot; cependant, en présence de ces divergences d’opinion, je crois devoir ajourner cette proposition.22endnote: 2 Les rayons N de René Blondlot sont définitivement discrédités à la fin de l’année 1904.

Je vous renouvelle donc les propositions que je vous avais faites l’année dernière en faveur de deux savants éminents, Mr Lippmann et Mr H. Poincaré, qui seront successivement des candidats tout désignés quand les circonstances vous amèneront à choisir un Français dans l’ordre de la Physique expérimentale ou de la Physique mathématique.33endnote: 3 Voir la lettre de soutien de H. Becquerel du 26.01.1904 (§ 2-62-11). Depuis l’instauration des Prix Nobel en 1901, un seul prix en sciences avait été décerné à des Français: celui de H. Becquerel et les Curie en 1903.

J’ajouterai que si, cette année, il vous paraissait opportun de rechercher un candidat d’une autre nationalité, Mr Righi, par l’ensemble de ses beaux travaux me paraît tout indiqué parmi les physiciens Italiens.44endnote: 4 Augusto Righi (1850–1920.

Veuillez, Messieurs, agréer, avec mes souvenirs les plus reconnaissants pour l’accueil que vous m’avez fait il y a un an, l’expression de mes sentiments les plus distingués et les plus dévoués.

Henri Becquerel

ALS 1p. Nobel Archives of the Royal Swedish Academy of Sciences.

Time-stamp: " 3.05.2019 01:30"

Notes

  • 1 Le manuscrit porte un cachet : “K. Vetenskapsakademiens, Nobelkomitéer, Inkom den 3.2.1905”.
  • 2 Les rayons N de René Blondlot sont définitivement discrédités à la fin de l’année 1904.
  • 3 Voir la lettre de soutien de H. Becquerel du 26.01.1904 (§ 2-62-11). Depuis l’instauration des Prix Nobel en 1901, un seul prix en sciences avait été décerné à des Français: celui de H. Becquerel et les Curie en 1903.
  • 4 Augusto Righi (1850–1920.