2-60-1. H. Poincaré to Adolphe Wurtz

Paris, le 28 Février 1881

Monsieur le Président,

J’apprends qu’un mémoire que j’ai eu l’honneur de soumettre au jugement de l’Académie et de présenter au Concours pour le Grand Prix des Sciences Mathématiques a été l’objet d’une distinction spéciale.11L’élection des membres du jury du Grand Prix de 1880 eut lieu à l’Académie des sciences le 12.04.1880; J. Bertrand, V. Puiseux, J.-C. Bouquet, O. Bonnet et Ch. Hermite sont élus (Comptes rendus 90, 1880, 850). Poincaré fut chargé du cours d’analyse à la Faculté des sciences de Caen; le résultat du concours lui fut communiqué vraisemblablement par Hermite, qui lui écrit au sujet de son mémoire le 11.02.1881 (Correspondance de Poincaré, vol. 4).

Ce mémoire portait pour épigraphe Non inultus Premor. J’ai l’honneur de prier l’Académie de vouloir bien procéder à l’ouverture du pli cacheté qui renferme mon nom.22Le concours de 1880 fut annoncé en 1878; il s’agissait de “Perfectionner en quelque point important la théorie des équations différentielles linéaires à une seule variable indépendante.” Poincaré compléta son mémoire principal (Poincaré 1923; Appell & Drach 1928, 336–372) par trois suppléments (Gray & Walter 1997a) qui établissent de nouvelles fonctions automorphes: les “fonctions fuchsiennes”. Le résultat du concours fut annoncé à l’Académie des sciences le 14.03.1881; le Grand Prix fut décerné à G.-H. Halphen, avec la mention “très honorable” pour deux mémoires sur six, dont celui de Poincaré (Gray & Walter, 1997b).

Je suis avec respect, Monsieur le Président, votre dévoué serviteur,

Poincaré

ALS 2p. Dossier Poincaré, Archives de l’Académie des sciences de Paris.

Time-stamp: " 2.09.2017 00:29"

Références