3-20. Maurice Fouché

Maurice Fouché (1855–1929) a fait ses études secondaires au lycée Saint-Louis à Paris avant d’entrer à l’École polytechnique en 1873. De 1875 à 1881 il fut aide-astronome à l’Observatoire de Paris. Son directeur, Ernest Mouchez (1821–1892) s’est plaint de son manque de zèle auprès du ministre, et l’a fait renvoyer pour faute grave en 1881. Fouché a entrepris alors une carrière d’enseignant de mathématiques dans une succession de lycées parisiens. Entre 1885 et 1905, il a publié une quinzaine d’articles en géométrie analytique, mécanique rationnelle, et arithmétique, et il est devenu répétiteur de géométrie à l’École polytechnique en 1905, puis examinateur d’admission l’année d’après. Il a collaboré à la revue l’Astronomie de Camille Flammarion sous le pseudonyme de Philippe Gérigny (Véron 2016).

La lettre de Fouché que nous publions ici (§ 3-20-1) félicite son ancien camarade Poincaré à l’occasion de son élection à l’Académie des sciences de Paris en 1887.

Time-stamp: " 4.05.2019 00:12"

Références

  • P. Véron, M. Véron, and S. Ilovaisky (2016) Dictionnaire des astronomes français (1850–1950). Unpublished typescript, St. Michel l’Observatoire. Link Cited by: 3-20. Maurice Fouché.