3-31-5. Auguste Lebeuf to H. Poincaré

Montpellier le 23 Novembre 1900

Monsieur et Cher Maître,

Je vous transmets les deux Mémoires 34, 34bis, Connaissance des Temps 1818.11endnote: 1 Laplace (1815a, b).

Ils forment la partie essentielle du 1er supplément à la Théorie analytique des Probabilités T. VII page 497 à 520.22endnote: 2 La Théorie analytique des probabilités de Laplace, dont la première édition date de 1812 (Laplace, 1812), fut rééditée avec des suppléments dans ses Œuvres complètes, tome 7 (Secrétaires perpétuels de l’Académie des sciences, 1886).

Certains passages sont littéralement identiques.

Le Manuscrit actuel est un travail daté de Septembre 1815, le 1er Supplément du Tome VII est de 1816, il procède donc bien du précédent. Toutefois il ne renferme pas le passage relatif à la discussion des mesures du Pendule par Mathieu, pages 25–28 du manuscrit ou 375–377 de la Connaissance des Temps 1818.33endnote: 3 Louis Mathieu (1783–1875), membre du Bureau de longitudes et de l’Académie des sciences (section d’astronomie), a épousé la sœur d’Arago, Marguerite, en 1821 (Véron et al., 2016).

Il y a de très légères différences entre les valeurs numériques des deux Mémoires. Elles proviennent de la révision par Bouvard des nombres du Supplément. (Celui-ci renferme encore une erreur d’imprimerie, page 517, où on lit 1519920, pour 151992,0).44endnote: 4 Alexis Bouvard (1767–1843), membre du Bureau des longitudes et de l’Académie des sciences de Paris, section d’astronomie.

Le Mémoire de la C. des T. 1818 rapproché du Supplément du Tome VII montre comment Laplace travaillait.

Je vous prie, Monsieur & Cher Maître, d’agréer les respectueux hommages de votre très obligé

A. Lebeuf

ALS 2p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: "21.10.2020 22:11"

Notes

  • 1 Laplace (1815a, b).
  • 2 La Théorie analytique des probabilités de Laplace, dont la première édition date de 1812 (Laplace, 1812), fut rééditée avec des suppléments dans ses Œuvres complètes, tome 7 (Secrétaires perpétuels de l’Académie des sciences, 1886).
  • 3 Louis Mathieu (1783–1875), membre du Bureau de longitudes et de l’Académie des sciences (section d’astronomie), a épousé la sœur d’Arago, Marguerite, en 1821 (Véron et al., 2016).
  • 4 Alexis Bouvard (1767–1843), membre du Bureau des longitudes et de l’Académie des sciences de Paris, section d’astronomie.

Références

  • P. S. d. Laplace (1812) Théorie analytique des probabilités. Courcier, Paris. Link Cited by: endnote 2.
  • P. S. d. Laplace (1815a) Sur l’application du calcul des probabilités à la philosophie naturelle. Connaissance des temps 1818, pp. 361–377. Link Cited by: endnote 1.
  • P. S. d. Laplace (1815b) Sur le calcul des probabilités, appliquées à la philosophie naturelle. Connaissance des temps 1818, pp. 378–381. Link Cited by: endnote 1.
  • Secrétaires perpétuels de l’Académie des sciences (Ed.) (1886) Œuvres complètes de Laplace, Volume 7. Gauthier-Villars, Paris. Link Cited by: endnote 2.
  • P. Véron, M. Véron, and S. Ilovaisky (2016) Dictionnaire des astronomes français (1850–1950). Unpublished typescript, St. Michel l’Observatoire. Link Cited by: endnote 3.