3-31-4. Auguste Lebeuf to H. Poincaré

Montpellier, le 19 Octobre 1900

Monsieur et Cher Maître,

Je vous ai envoyé hier le manuscrit n°39 ‘‘Sur les Comètes’’.11endnote: 1 Laplace (1813), rééd. Secrétaires perpétuels (1904, 88–97). Ce Mémoire a été l’objet de commentaires de Gauss, Schiaparelli, Seeliger et d’un grand travail de M. L. Fabry (1).22endnote: 2 Louis Fabry (1862–1939) soutint sa thèse (Fabry, 1893) à la Faculté des sciences de Paris le 29 décembre 1893 devant un jury composé d’Henri Andoyer, Henri Poincaré, et Joseph Boussinesq. Voir le rapport rédigé par Andoyer le 26 juin 1893 (AJ 16 5535, Archives nationales françaises). Il m’a semblé utile de faire connaître au moins ce dernier aux lecteurs, renvoi page 1; toutes les particularités du calcul de Laplace y sont discutées.33endnote: 3 Dans sa réédition du mémoire de Laplace (op. cit.), Lebeuf renvoya les lecteurs des Œuvres à l’édition de la thèse de Fabry publiée dans les Annales de la Faculté des sciences de Marseille (Fabry, 1895b). Un résumé de cette thèse par son auteur parut la même année dans le Bulletin astronomique (Fabry, 1895a).

Le Mémoire n°39 appartient à la C[onnaissance] des T[emps] 1816, il doit suivre le Mémoire 33bis C[onnaissance] des T[emps] 1815 à l’impression ; je l’ai indiqué au crayon à l’imprimeur.

Le manuscrit que je vais corriger C[onnaissance] des T[emps] 1818 porte le n°34 et il aurait pu y avoir interversion.

Je vous prie respectueusement, Monsieur & Cher Maître, d’agréer l’hommage de mes meilleurs sentiments.

Votre très obligé

A. Lebeuf

P.S. Dans la liste des Mémoires qui doivent composer le T. VIII M. Tisserand mentionne Sur le Flux et le reflux de la Mer, C[onnaissance] des T[emps] 1818, pages 354–361 puis il note en marge que ce Mémoire a été inséré au T. XII [pages 473 … ]. Il n’y a pas identité absolue entre les deux textes. Le Mémoire de la C[onnaissance] des T[emps] de 1818 semble écrit le premier, il a du être ensuite complété par des calculs pour être imprimé tel qu’il figure au Tome XII.

(1) Thèse, Marseille, 1893.

ALS 2p. Collection particulière, Paris 75017.

Time-stamp: "29.09.2020 19:08"

Notes

  • 1 Laplace (1813), rééd. Secrétaires perpétuels (1904, 88–97).
  • 2 Louis Fabry (1862–1939) soutint sa thèse (Fabry, 1893) à la Faculté des sciences de Paris le 29 décembre 1893 devant un jury composé d’Henri Andoyer, Henri Poincaré, et Joseph Boussinesq. Voir le rapport rédigé par Andoyer le 26 juin 1893 (AJ 16 5535, Archives nationales françaises).
  • 3 Dans sa réédition du mémoire de Laplace (op. cit.), Lebeuf renvoya les lecteurs des Œuvres à l’édition de la thèse de Fabry publiée dans les Annales de la Faculté des sciences de Marseille (Fabry, 1895b). Un résumé de cette thèse par son auteur parut la même année dans le Bulletin astronomique (Fabry, 1895a).

Références

  • L. Fabry (1893) Étude sur la probabilité des comètes hyperboliques et l’origine des comètes. Ph.D. Thesis, Faculté des sciences de Paris, Paris. Cited by: endnote 2.
  • L. Fabry (1895a) Étude sur la probabilité des comètes hyperboliques et l’origine des comètes. Bulletin astronomique 12 (1), pp. 43–48. Link Cited by: endnote 3.
  • L. Fabry (1895b) Étude sur la probabilité des comètes hyperboliques et l’origine des comètes. Annales de la Faculté des sciences de Marseille 4, pp. 1–214. Link Cited by: endnote 3.
  • P. S. d. Laplace (1813) Sur les comètes. Connaissance des temps 1816, pp. 213–220. Link Cited by: endnote 1.
  • Secrétaires perpétuels de l’Académie des sciences (Ed.) (1904) Œuvres complètes de Laplace, Volume 13. Gauthier-Villars, Paris. Link Cited by: endnote 1.