3-35. Edgar Odell Lovett

Edgar Odell Lovett (1871–1957) a étudié à Bethany College (É-U, Virginie-Occidentale), où il a obtenu le Bachelor of Arts en 1890. Par la suite, il a enseigné les mathématiques à la Southern Normal School (Kentucky) puis à l’Université de Virginie, où il a soutenu une thèse (Lovett 1895) sur les inégalités de Jupiter et de Saturne, en employant une méthode de G. W. Hill. Lovett a continué ses études en Europe, à Christiania (Oslo) et à Leipzig, où il a soutenu une deuxième thèse sous la direction de Sophus Lie sur la théorie des perturbations et la théorie des transformations de contact de Lie (Lovett 1899). Il s’est intéressé à la géométrie à nn dimensions, ainsi qu’au problème restreint des trois corps (Lovett 1901, 1902). À propos du problème des nn corps, Lovett (1912) a résumé les recherches parues entre 1898 et 1908, et il a noté l’adoption des méthodes de Poincaré dans ce domaine (Barrow-Green 1997, 148). Lovett appartenait à l’American Association for the Advancement of Science, la Royal Astronomical Society, la London Mathematical Society, la Société mathématique de France, et le Circolo matematico di Palerme.

À partir de 1897 Lovett a enseigné à l’Université Johns Hopkins, puis à l’Université de Virginie et à l’Université de Chicago, avant d’intégrer le département de mathématiques et d’astronomie à l’Université de Princeton, un département qu’il a dirigé à partir de 1905. En 1908, il a quitté Princeton pour Houston, afin de fonder un établissement d’enseignement supérieur : l’Institut Rice. Pour mieux connaître le paysage universitaire et polytechnique dans le monde, Lovett a entrepris un voyage à travers les institutions de l’Europe, la Russie, le Japon et les États-Unis en 1908–1909, en passant deux fois par Paris. Au début de 1912, il est revenu en Europe afin de recruter des enseignants en vue de l’ouverture de l’Institut Rice à l’automne (Boles 2007).

La correspondance entre Poincaré et Lovett concerne une invitation à l’inauguration de l’institut Rice, du 10 au 12 octobre 1912. À plusieurs reprises, Poincaré a décliné l’invitation de Lovett en invoquant son état de santé, avant de mourir, trois mois avant les cérémonies à Houston. Alors que l’inauguration de l’Institut Rice a eu lieu sans Poincaré, son souvenir a été invoqué à cette occasion par le délégué de l’Université de Paris, son ancien étudiant et collègue à la Faculté des sciences de Paris, Émile Borel (1915a, 1915b).

Time-stamp: " 6.07.2019 23:50"

Références

  • J. E. Barrow-Green (1997) Poincaré and the Three Body Problem. AMS/LMS, Providence. Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • J. B. Boles (2007) University Builder: Edgar Odell Lovett and the Founding of the Rice Institute. Lousiana State University Press, Baton Rouge. Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • É. Borel (1915a) Molecular theories and mathematics. See Book of the Opening of the Rice Institute, Rice Institute, pp. 347–377. Link Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • É. Borel (1915b) Molecular theories and mathematics. Rice Institute Pamphlet 1 (2), pp. 163–193. Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • E. O. Lovett (1895) The great inequality of Jupiter and Saturn. Astronomical Journal 15 (255), pp. 113–127. Link Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • E. O. Lovett (1899) The theory of perturbations and Lie’s theory of contact transformations. Quarterly Journal of Pure and Applied Mathematics 30, pp. 47–149. Link Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • E. O. Lovett (1901) Sur la géométrie à n dimensions. Journal de mathématiques pures et appliquées 7 (3), pp. 259–303. Link Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • E. O. Lovett (1902) On the periodic solutions of the problem of three bodies. Astronomische Nachrichten 159 (3810), pp. 281–286. Link Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • E. O. Lovett (1912) Generalisation of the problem of several bodies, its inversion, and an introductory account of recent progress in its solution. Quarterly Journal of Pure and Applied Mathematics 42, pp. 252–315. Cited by: 3-35. Edgar Odell Lovett.
  • W. M. Rice Institute (Ed.) (1912) Book of the Opening of the Rice Institute. Rice Institute, Houston. Link Cited by: É. Borel (1915a).